La Folie du Coeur : La Folle Sagesse de François d’Assise

Le coeur a ses raisons que la raison ne peut comprendre. Le coeur a sa propre place dans la dimension de l’être, celle-ci ne peut pas être perçue par le mental.

Le coeur est plus profond et bien supérieur au mental, il reste hors de sa portée. Il a l’air fou : l’amour paraît toujours fou parce que l’amour n’a pas d’utilité ; alors que le mental l’est, il utilise tout, ce qui est la définition même de l’utilité.

Le mental a des objectifs et il s’emploie à les atteindre ; il transforme tout en termes de moyens, mais l’amour ne peut se transformer en moyen, c’est là le problème.

L’amour est un but en lui-même.

OSHO – Le tarot de la transformation.