10 étapes pour prendre soin de votre vie

extraits de la premiere video gratuite de formation

Académie de la Vie en Mouvement
Jean-Jacques Crévecoeur

Étape n° 1 : Me (ré)incarner…
Le premier obstacle qui nous empêche de prendre soin de notre vie, c’est que nous n’avons pas accepté pleinement le fait d’être incarné sur cette Terre. Ce n’est pas parce que nous vivons dans un corps que nous avons accepté notre état d’être humain incarné, notre condition humaine (cfr. André Malraux), avec toutes les épreuves et les résistances de la matière……Si je n’accepte pas pleinement mon incarnation, comment vais-je trouver la motivation de prendre soin de ma vie ? Impossible !

Étape n° 2 : Me reconnecter avec mon corps
Pourquoi cette étape est-elle importante ? C’est parce que mon corps est le seul moyen qui me donne l’heure juste. Mon corps est la seule chose qui m’indique OÙ je suis et QUAND je suis (alors qu’avec mon esprit, je peux me projeter ailleurs et dans un autre temps).

Étape n° 3 : M’écouter
Écouter mes sensations physiques. Écouter mes émotions. Écouter mes sensations spirituelles, ce qu’on appelle la mélancolie de l’âme. S’écouter est quelque chose qui peut se réapprendre. Bien entendu, ce n’est pas toujours très agréable de se remettre à l’écoute de nos douleurs, de nos émotions désagréables, de la mélancolie de l’âme…
…..Bronnie Ware a écrit « The top five regrets of the dying ». En accompagnant les gens sur le point de mourir, elle leur a demandé quels étaient leurs plus grands regrets. La réponse qui revenait le plus souvent, c’était : « Je regrette de ne pas avoir vécu pleinement la vie que je voulais vivre, et d’avoir védu ce que les autres attendaient de moi. »

Étape n° 4 : Faire alliance avec mes sensations
Prendre soin de ma vie, ça se résume à prendre soin de mes besoins sur les plans physique, relationnel, émotionnel, psychologique et spirituel. Mais pour prendre soin de mes besoins, j’ai besoin de points de repère. Des thérapeutes ou des formateurs peuvent m’aider avec des processus. Mais le contenu de ce qui ne va pas dans ma vie, je le découvrirai grâce à mes sensations sur les trois plans.

Étape n° 5 : Identifier mes besoins
Il faut apprendre maintenant à identifier à quel besoin telle sensation correspond ou renvoie ! Est-ce un besoin de sécurité, d’information, d’harmonie, de reconnaissance, de justice ?

Étape n° 6 : Prendre la responsabilité de mes besoins
Arrêter de me mettre en dépendance des autres, en attendant que les autres prennent soin de mes besoins sans que je fasse quoi que ce soit… Car c’est que nous faisons inconsciemment.

Étape n° 7 : Poser mes limites
On n’est pas toujours capable de dire à l’autre à partir de quel moment mon besoin sera en manque (manque d’amour, d’eau, de nourriture, de reconnaissance, de sens, de paix) ou en excès (si je ne suis pas capable de poser mes limites, alors je suis en excès d’amour, de reconnaissance, de nourriture).

Étape n° 8 : Poser des actes
Carl Gustav Jung disait que pour qu’il y ait un changement véritable, il faut trois conditions : « prendre conscience, poser des actes et persévérer. »…. Donc, poser un acte, c’est faire quelque chose pour satisfaire mes besoins. L’acte le plus accessible à chacun de nous, c’est DEMANDER. Car cet acte ne dépend que de nous, il est 100 % sous notre contrôle ! En demandant, on n’a pas la garantie qu’on va recevoir. Mais si je demande, j’augmente la probabilité de recevoir une réponse satisfaisante pour prendre soin de mes besoins. C’est ça, être responsable : c’est de demander jusqu’à obtention d’une réponse.

Étape n° 9 : Lâcher prise
Une fois l’acte posé, le résultat de nos actions ne dépend jamais de nous….Vous aurez beau avoir mis en oeuvre les 8 premières étapes, malgré tout, le résultat de tout cela ne vous appartient pas. Vous pourriez continuer à être malade physiquement, à être malheureux relationnellement car nous ne contrôlons pas les résultats dans notre vie.
Par contre, en mettant en oeuvre les 8 premières étapes, je peux augmenter la   probabilité d’obtenir des résultats qui satisfont davantage mes besoins.

Étape n° 10 : Répéter
C’est la troisième condition citée par Carl Gustav Jung. Souvent, nous faisons beaucoup de démarches dans tous les sens, à gauche et à droite, mais sans beaucoup de résultats probants. Pour avoir des résultats, il va falloir répéter, répéter, répéter et répéter…..Sinon, nous risquons de devenir des vivants – morts ! Nous devons rester en mouvement de manière perpétuelle, sinon, il n’y a plus de mouvement dans notre vie, et donc la mort peut s’installer, même si aucun certificat de décès ne vient le confirmer…C’est une mort psychique.

Pour répéter, je vais devoir développer la persévérance, le courage, la ténacité. Je n’aurai pas tout en un claquement de doigts ! Le prix à payer, c’est un entraînement quotidien !

© 2015 – Jean-Jacques Crèvecoeur – Académie de la Vie en Mouvement – Résumé vidéo 01 Page !2

Copyright © 2015 . Créer une meilleure vie . All Rights Reserved

Pour accéder à l’intégralité du document et aux activités de l’Académie de la Vie en Mouvement : http://academiedelavieenmouvement.com