Mon parcours

 

Je m’appelle Véronique,

Sur mon chemin de vie, mon grand scepticisme me poussait à considérer comme vrai uniquement ce que je pouvais percevoir avec mes sens physiques, je n’avais jamais entendu parler d’énergie en dehors de celle utilisée pour nos besoins domestiques (gaz, électricité) et celle des vitamines, le monde subtil et de l’esprit n’existait pas, les enseignements religieux me laissaient perplexe, quant à Dieu : il m’avait sûrement oubliée…

Mais : la providence est patiente !

Cette longue marche m’a permis de retrouver ce qui constitue mon essentiel dans le chemin que je traverse, c’est ainsi que les massages et la kinésiologie sont entrés dans mon parcours.
Les efforts déployés m’ont offert le retour à soi et au cœur ; à cet espace intérieur à partir duquel il est possible de s’engager sur la voie de la joie et de l’harmonie. Toutes les relations que j’ai croisées m’ont insufflé des bouffées d’amour, de compassion, de patience et de compréhension sans lesquelles toute transformation est impossible et je les en remercie.

Tel un Passeur, j’ai choisi de redonner, à mon tour, ce que j’ai reçu, par gratitude et aussi parce qu’il me plait de croire que venant tous de la même Humanité, nous sommes Un et reliés, malgré nos différences.
J’ai choisi d’aider cet autre humain qui cherche à avancer dans sa vie et à l’aider à trouver, sa couleur, sa tonalité, son univers, son essentiel.
Pour cela je m’appuie sur les méthodes que j’ai moi-même éprouvées dans ma propre évolution, car je crois que l’on ne peut redonner que ce que l’on a connu et traversé.
Si ma pratique est attachée à la rigueur des protocoles, elle reste néanmoins ouverte et créative pour rester dans le mouvement de la vie, s’enrichir et évoluer.

« …la relation de l’être avec son environnement en est une d’amour, un amour qui marie l’homme et le monde en une seule et même unité. » Aigle Bleu : L’héritage spirituel des Amérindiens », éditions de Mortagne, Canada, 2000, p 43.

Share